sports-istres-joute-provençale

Elue deux fois ''Ville la plus sportive de France'' en 1989 et 2000, Istres reste aujourd'hui un exemple d’agglomération qui a su placer le sport au centre de ses préoccupations. Et ce tant au niveau des infrastructures que par les pratiques innovantes mises en place par la ville.
Mais cet amour de la pratique physique n'est pas chose récente dans cette ville puisque l'on peut retrouver des photos de joutes nautiques et de Corrida dès le début du XXème siècle.
Par la suite, d'autres sport, plus modernes, s'ajoutèrent à ces derniers comme la course automobile, notamment grâce à la construction du circuit de Miramas en 1924.
Suivant l'évolution de la société d'après-guerre et la place prépondérante donnée aux loisirs, d'autres sports plus « fun » naissent et envahissent l'espace. Des évènements comme les 24h du Pédalo côtoient les joutes nautique sur les étangs. Parfois c'est le centre ville d'Istres qui devient le théâtre d'évènements sportifs, comme par exemple des compétitions de rollers dans les rues de la ville...

Corrida à Istres
Séquence n° 035-014, 8mm, couleur, silencieux, années 60, cinéaste: Gaston Vialis

Joutes nautiques sur l'étang de l'Olivier
extrait de la séquence n° 855-001, 8mm, couleur, silencieux, 1962, cinéaste: Gabriel Torvoni



Course de Côte de la ville d'Istres
extrait de la séquence n° 847-007, super 8, couleur, silencieux, années 70, cinéaste: Guy Roques

Optimiste au port des Heures Claires
Séquence n° 842-019, super 8, couleur, sonore, 1965, cinéaste: Jean Lilamand

Compétition de rollers
extrait de la séquence n° 820-035, VHS, couleur, sonore, 1990, cinéaste: Antoine Disdéro



24 heures d'Istres: course de pédalo sur l'étang de l'Olivier
séquence n° 848-001, vidéo, couleur, sonore, 2,28 et 29 juin 1997, déposante: Myriam Kanon, cinéaste: Thierry Kanon