Ateliers Ciné-Mémoire

Charles Sabatier, dont les films ont été confiés à Cinémémoire par son fils Jacques Sabatier, est né en 1917 à Rabat au Maroc, où il a vécu toute sa vie. Enseignant en lettres (français, latin et grec) à Mazagan au Maroc, puis au Lycée Lyautey à Casablanca, il devient censeur du Lycée de Fès, puis chef d’établissement au collège Moulay Abdellah de Casablanca. Il commence à filmer à partir du début des années 1940 sur une variété de formats (16mm, 9,5 mm et 8 mm), et continue jusqu’à sa mort en 1959.

Impliqué dans le courant de l’Education Nouvelle, il proposait à ses élèves un travail en classe qui se prolongeait par une visite et un film de cette visite. Il propose aussi dans ses établissements scolaires des projections de films avec débats.

Également intéressé par la photographie, Charles Sabatier développe certains de ses films lui-même avec la participation de ses deux enfants. Sa femme, Annie Gouttenoire, photographie et filme régulièrement. Enseignante d’éducation physique et sportive, elle prenait très souvent la caméra en main, et tournait ses propres films.

Ateliers Ciné-Mémoire

À part les films de famille et de voyages, le couple s’intéressait particulièrement au sport. Ils filment plusieurs événements et compétitions sportives, y compris des matchs de rugby et de volley, en utilisant une variété de techniques (notamment le ralenti) pour capter des images dynamiques. L’ensemble des films tournant autour du volley-ball ont été soit tournés par Annie Gouttenoire, soit à son intention. Par exemple, le film de Sidi Bel Abess, tourné quand elle accompagne ses élèves à cette rencontre sportive qui regroupait les équipes des établissements scolaires d’Afrique du Nord, est un film qu'elle a entièrement réalisé puisqu'elle a voyagé seule en Algérie à cette occasion. Charles Sabatier était aussi rugbyman, il est sur le terrain lors des compétitions, on peut donc être là aussi sûrs que ces films sont tournés par sa femme.

Impliqués dans l’Association « Peuple et Culture », c'est naturellement que Charles et Annie répondent à un appel lancé par le réalisateur Chris Marker pour aller filmer les Jeux Olympiques d'Helsinki en 1952. Ils voyagent en train jusqu'en Finlande durant environ trois semaines, avec un groupe de 80 personnes, membres des associations Peuple et Culture et Tourisme et Travail. Les films tournés pendant ce séjour par Annie Gouttenoire, Charles Sabatier, et les six autres cameramen seront utilisés dans le documentaire « Olympia 1952 », le premier long-métrage de Chris Marker. Un indice nous permet de savoir qui se trouve derrière la caméra pour chacun des films tournés lors de ce voyage: Annie Gouttenoire tournait la plupart du temps en 9,5 mm, trouvant la caméra plus légère et plus maniable, tandis que son mari avait une préférence pour le 16 mm.

Marrakech
Film 9,5 mm, noir et blanc, silencieux, 9 mn 33 s, 1952

Paques 55 - Agadir - Tafraout - Goulimine - Marrakech
Film 16 mm, couleur, silencieux, 12 mn 11 s, 1955


Immouzer, Ifrane, Noël 57
Film 16 mm, couleur, silencieux, 5 mn 31 s, 1957

Les vers à soie, février 58
Film 16 mm, noir et blanc, silencieux, 9 mn 14 s, 1958

Juillet 1952 - Le voyage Paris - Helsinki
Film 8 mm, couleur, silencieux, 13 mn 25 s, 1952

Helsinki 1952
Film 9,5 mm, noir et blanc, silencieux, 13 mn 25 s, 1952

Sidi Bel Abès - mars 1952 - Jeux scolaires nord africains - Volley-ball féminin
Film 8 mm, couleur, silencieux, 12 mn 5 s, 1952

Rugby 1951 - 1952
Film 9,5 mm, noir et blanc, silencieux, 13 mn 39 s, 1951-1952

Andorre 1958
Film 16 mm, couleur, silencieux, 9 mn 3 s, 1958


Grandes fêtes de la ville d'Oust, aout 1956
Film 8 mm, couleur, silencieux, 3 mn 52 s, 1956

Pour plus d'infos sur Chris Marker et pour voir plusieurs de ses films en VOD:
https://www.universcine.com/artistes/chris-marker
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chris_Marker
http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/index.php?pk=11415
http://www.encyclocine.com/index.html?menu=&film=43127
http://www.chrismarker.ch/portraits-de-chris-marker.html

A propos du film Olympia 52:
https://www.cinematheque.fr/film/70747.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Olympia_52
https://www.filmsdocumentaires.com/films/3108-regard-neuf-sur-olympia-52

Texte et extraits des films sélectionnés par Oskari Lindfors, étudiant en cinéma à l'Université d'Helsinki (Finlande), et que nous remercions tout particulièrement pour son travail de numérisation et de documentation des films de Charles Sabatier et Annie Gouttenoire, lors de son stage à Cinémémoire de mars à mai 2020. Malgré des conditions de travail inédites et un stage bien chamboulé en pleine période de confinement, nous avons pu continuer à travailler ensemble et espérons que cette expérience aura été intéressante et formatrice, tout comme elle l'aura été pour le reste de notre équipe!

Merci à Jacques Sabatier, fils de Charles Sabatier et Annie Gouttenoire et déposant des films à Cinémémoire, pour toutes les informations qu'il nous a transmises sur les films, sur l'histoire de sa famille, et sur le tournage d'Olympia 52.